25November2017

Home Actualités Président Joko Widodo a affirmé que l'islam en Indonésie n’est pas l'islam radical

Président Joko Widodo a affirmé que l'islam en Indonésie n’est pas l'islam radical

Le Président Joko Widodo a affirmé que l'islam en Indonésie n’est pas l'islam radical. L’islam dans ce pays est l’islam maniéré et l'islam modéré qui sont enseignés par les oulémas. Cela été dit dans un Halaqah National Alim Ulama Majelis Dzikir Hubbul Wathon jeudi à Jakarta.

Le Président a déclaré aujourd'hui l'Indonésie devienne un modèle d'autres nations dans le monde dans son succès de la gestion de la pluralité. La fierté, selon le président, est résultat de la direction qui est enseignée par les oulémas dans l'enseignement de l'islam qui donne la grâce au monde ou rahmatan lil Alamin.

Les oulémas ont également enseigné avec succès aux personnes afin qu'elles puissent être mises en œuvre sous la direction de la vie nationale et de l'État. Le Président Joko Widodo a également mentionné que la direction des oulémas a également réussi à réaliser l’islam modéré et poli, et n’est pas l’Islam radical. Parce que, selon le Président, l'islam radical n’est pas l’Islam qui existe en Indonésie.

Président Joko Widodo :

« La demande des oulémas a fait les indonésiens jusqu’à présent  en harmonie, dans la diversité basé sur la religion, pour créer l’Islam étant wasathiyah, maniéré, et poli. Il n’est pas l’Islam violent, radical. L'islam radical n’est pas l'islam de Conseil des oulémas indonésien. L'islam radical n'est pas l’Islam qui existe en Indonésie ».

Le Président Joko Widodo a également dit que Pancasila comme l'idéologie de la nation ne pouvait pas être contestée et peut également être séparé avec l'Islam. Cela est montré dans le premier principe de Pancasila qui reconnaissent et respectent les valeurs de la divinité et les valeurs religieuses.

A cette occasion, le Président a également invité tous les musulmans à revenir à l'esprit d'assistance mutuelle dans tous les aspects de la vie afin de réaliser le souverain indonésien, la personnalité, juste et prospère. VOI/Ndy/Ik

 

Le ministre indonésien des affaires étrangères a inauguré un service consulaire en ligne à Londres

Le Ministre des affaires étrangères Retno LP Marsudi a inauguré le lancement du service consulaire en ligne de l'ambassade d’Indonésie à Londres dans le but de donner le service d'excellente qualité, efficaces et efficients à l'ambassade d’Indonésie à Londres le jeudi. Le lancement de l’inauguration des services consulaires en ligne est commencé avec le discours de l'ambassadeur d’Indonésie à Londres, Rizal Sukma. Selon lui, le service consulaire en ligne afin de faciliter un meilleur service aux citoyens de l'Indonésie qui vivent au Royaume-Uni, ainsi que le public britannique en général.

 Le Ministre Conseiller de l'ambassade d'Indonésie à Londres, Thomas Siregar a dit à Antara Londres le jeudi que l'ambassadeur Rizal Sukma espère le service consulaire de l'ambassade d'Indonésie à Londres plus optimale. Le Ministre des Affaires étrangères, Retno LP Marsudi a remercié les efforts déployés par l'ambassade d'Indonésie à Londres pour améliorer les services consulaires. Cette innovation est le reflet de l'engagement du gouvernement de l'Indonésie continue d'améliorer et d'optimiser les efforts et la protection des services aux citoyens. Antara/VOI/Ik

 

Le Vice-président indonésien a reçu la visite du Directeur général adjoint du FMI

Le Vice-président Jusuf Kalla a reçu la visite du Directeur général adjoint du FMI, Mitsuhiro Furusawa jeudi à Jakarta. Il a dit qu'il a discuté de l'économie mondiale, l'économie indonésienne, et la coopération entre l'Indonésie et le FMI. Selon lui, la croissance économique de l'Indonésie est assez bonne, en particulier la déréglementation et les réformes bureaucratiques, alors la cible de 5,2 pour cent de croissance est encore possible d'atteindre.

Le gouvernement propose la croissance économique  atteint 5,2 % dans le projet de budget de l'Etat Amendement 2017. Ce chiffre est plus élevé que l'hypothèse initiale dans le budget de l'Etat 2017 de 5,1 %. Pendant ce temps, le vice-président Jusuf Kalla a déclaré que la réunion n'avait pas mentionné sur l'offre de la dette ou un prêt du FMI. Antara/VOI/Ik

 

L’ambassadeur Tantowi s’est rendu visite les 3 ministres de la Nouvelle-Zélande, pour clarifier  les nouvelles sur l’Indonésie

Au cours des trois dernières semaines, l'ambassadeur d'Indonésie en Nouvelle-Zélande, Tantowi Yahya s’est rendu visite  une visite de courtoisie au ministre des Affaires étrangères de la Nouvelle-Zélande, le ministre néo-zélandais de l'enseignement supérieur, et le procureur général de la Nouvelle-Zélande. Comme rapporté l'Agence des Nouvelles Radio nationale jeudi, Tantowi Yahya a expliqué que le sujet de discussion dans la  réunion avec le ministre néo-zélandais des Affaires étrangères Gerry Brownlee est l'engagement des deux pays à augmenter le flux de nouvelles et d'information réelle et factuelle, notamment les nouvelles liées au développement  en Indonésie, si bien qu’il y a encore des citoyens de la Nouvelle-Zélande qui obtiennent de vieilles nouvelles ou même  hoaks.

Il était sur, si  la coopération dans les domaines de l'information augmente, la question du pays comme la Papouasie, sera plus facile à comprendre. Pendant ce temps, lors de sa rencontre avec le ministre de l'Enseignement supérieur de la Nouvelle-Zélande Paul Goldsmith, Tantowi a déploré la persistance des activités non académique au campus, comme la campagne politique et les discussions inégales liées aux questions de Papouasie.

Lors de sa rencontre avec le procureur général de la Nouvelle-Zélande, Christoper Finlayson, qui est aussi le chef de l'Agence de renseignement et le ministre des affaires de Maoris de la  Nouvelle-Zélande, Tantowi a exprimé son appréciation pour l'attitude politique de la Nouvelle-Zélande sur la question du séparatisme, qui la considère comme un problème interne et peut être résolu par l'Indonésie. KBRN/VOI/Mai 

 

L’Indonésie-Singapour sont prêts à échanger des données fiscales

L’Indonésie et Singapour sont prêtes à échanger des informations financières pour l'imposition avant d'entrer effectivement à l’ère ouverte de l’information financière qui sera commencé en 2018. La  ministre indonésienne des Finances Sri Mulyani Indrawati à Jakarta, a annoncé mercredi, Singapour était l'un des principaux objectifs  du pays partenaire de la coopération, parce que la grande valeur des biens et les actifs des contribuables indonésiens qui sont stockés dans ce pays voisin.

Le ministère des Finances a noté, de 250 milliards dollars américains, soit environ 3250 trillions  rupiahs des actifs des personnes  qui ont des richesses très élevées de l'Indonésie à l'étranger, à savoir il y a environ 200 milliards  dollars américains, soit environ 2.600 trillions  rupiahs stockés à Singapour. Sri Mulyani a confirmé que sa partie  continuerait  à faire l’approche pour mettre en œuvre de la divulgation de l'information financière à tous les pays. Rol/VOI/Mai

 

Les États-Unis se sont intéressés par le programme de déradicalisationde l’Indonésie

Les États-Unis se sont intéressés par le programme de déradicalisation fait par  l'Indonésie pour résoudre  la question du radicalisme et du terrorisme.  Comme cité du communiqué de presse reçu par l’agence des nouvelles Antara mercredi, le chef de l'Agence nationale de lutte contre le terrorisme, Suhardi Alius a déclaré que  cet intérêt a été exprimé par l'assistant spécial du président américain pour la sécurité nationale et la lutte contre le terrorisme, Thomas P Bossert.

Cette réunion est un suivi de la réunion précédente entre la ministre indonésienne des Affaires étrangères Retno Marsudi avec Thomas P Bossert en Juin. Suhardi Alius a affirmé à Bossert  sur l'importance des efforts à équilibrer  l'utilisation du modèle d'approche  dure et d’approche douce dans la lutte contre le terrorisme. Surtout dans une approche douce, l'Indonésie était  relativement efficace dans les programmes de déradicalisation.  Ant/VOI/Mai.

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Business Address

Jl. Merdeka Barat, 4-5, 4th Floor,

Jakarta 10110. Indonesia 

Phone: +62 21 3456 811,

Fax: +62 21 3500 990