24November2017

Home Actualités La solution de saracen, le gouvernement encourage la police d'enquêter globalement

La solution de saracen, le gouvernement encourage la police d'enquêter globalement

Le ministre coordinateur des affaires politiques, juridiques et de sécurité Wiranto a déclaré que le gouvernement à travers la police continue d'enquêter  l'existence de Saracen. Ce groupe est soupçonné  de répondre souvent de fausses informations et la diffamation contre certaines parties. Rencontrée au Palais de l'Etat, Jakarta, mercredi, Wiranto a expliqué, l'existence du groupe de saracen a causé des troubles dans la communauté. Cela a perturbé le mouvement du gouvernement qui encourage l'équité du développement dans divers domaines. Wiranto a  appelé toutes les parties concernées afin que le cas de sarrasine puisse être résolu profondement, y compris les motifs des violations commises par ce groupe. 

Wiranto : 

‘’Par conséquent, maintenant, la police continue  d'étudier, de rechercher, même d'enquêter approfondie pour voir en détail comment la construction du Saracen. Est-ce que c’est juste un motif de gagner de l'argent? Est-ce que seulement un motif de passe-temps? Ou y a-t-il une tendance politique?’’.

Pendant ce temps, le chef de la Division de l'information publique  de la police, le commissaire de police Martinus Sitompul, a déclaré que la police indonésienne travaillera de manière plus optimale dans la prise en charge du cas de saracen en augmentant le nombre d'enquêteurs à la direction de la criminalité de  Siber  de l’agence de la recherche criminelle de la police. Il a expliqué que le Saracen n'est pas aussi simple que prévu. Selon lui, le groupe a 800 000 comptes dans les médias sociaux, de sorte que l’investigation prend  de temps et d'efforts.

Dans ce cas, la police a fixé  trois personnes en tant que suspects qui utilisent plusieurs installations pour répandre la haine liée à l’ethnie, la religion, la race et intergroupes. En outre, selon Martinus Sitompul, la police coordonnera également avec  diverses parties liées au traitement du cas de  saracen, y compris avec le Ministère de la communication et de l'informatique, ainsi que le Centre d'information sur l'analyse des transactions financières. VOI/NDY/Mai

 

Business Address

Jl. Merdeka Barat, 4-5, 4th Floor,

Jakarta 10110. Indonesia 

Phone: +62 21 3456 811,

Fax: +62 21 3500 990