24November2017

Home Magazine le rituel Sipaha Lima

le rituel Sipaha Lima

Le rituel Sipaha Lima 

Batak est l'un des plus grands groupes ethniques en Indonésie. Ils habitent généralement en province Sumatra Nord. En général, la tribu Batak est divisée sur plusieurs sous-tribus, à savoir Toba, Angkola, Mandailing, Karo, Pakpak et Simalungun. De nos jours, ils sont en général chrétiens, musulmans et catholiques. D'autres suivent encore les religions traditionnelles, à savoir Malim. Ugamo Malim est la religion d'origine professé de la communauté Batak. Les partisans d’Ugamo Malim sont appelés Parmalim. Le chef suprême d’Ugamo Malim est Roi Sisingamangaraja I à XII. Ugamo Malim est concentrée à Huta Tinggi, Laguboti, en regence Tobasa, Sumatra Nord. Le dirigeant de Parmalim est nommé Roi Marnangkok Naipospos, continuant la direction du Roi Sisingamangaraja Sinambela XII. 

La communauté Batak qui professent Malim a la tradition culturelle etant serree avec leurs croyances traditionnelles. L'un d’entre eux est le rituel Sipaha LimaSipaha Lima est une forme de reconnaissance pour la subsistance, la santé et la sécurité tout au long de l'année pour Debata Mula Jadi Na Bolon ou Dieu Tout-Puissant. Un buffle mâle sera abattu pour les offrandes, accompagné par la danse Tortor et l'accompagnement rythmique Gondang Sebangunan, la musique typique de Batak. Sipaha Lima est habituellement lieu dans la salle Pasogit à Huta Tinggi au village Pardomuan Nauli, Laguboti, en regence Toba Samosir, Sumatra Nord.

Des centaines de personnes sont venues de toutes les régions du Sumatera Nord. Les femmes des enfants aux grands-mères portent kebaya et ulos, et portent ses cheveux. Les hommes portent une chemise et manteau, gantée et ulos. Il y a aussi vêtu seulement d'un sarong et une chemise. La plupart d'entre eux enveloppé dans tissu blanc sur la tête comme un turban. Ceci est typique et marque que l'usure était mariée. S'ils portaient deux châle en tissu, ulos et tissu blanc, ça signifie qu'ils sont ulupunguan ou chef religieux ou chef de sa famille.

A la cour de la salle parsantian, les femmes avec les femmes, les hommes avec les hommes, font un groupe encerclé la place de cérémonie. Le chef d’Ugomo Malim conduit le rituel et commence en priant avec l’accompagnement de gondang suivi des gestes de la main menortor. Le début de soirée, un groupe d'hommes se levent. Ils ont tiré le buffle vers le centre du champ et l’attache dans un arbre qui a été fourni. Depuis le parade de buffle jusqu'à l’attache, est réalisée par le mouvement, le son et le rythmique de gondang. Après le buffle est attaché, les femmes et les hommes font menortor tour à tour, le buffle a été abattu. Les hommes qui servent comme parhobas (serveur) soulève le corps de buffle sur une civière qui a été fourni. Après l'abattage, la viande est cuite. Le reste de la viande sera distribuée uniformément aux citoyens.

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Business Address

Jl. Merdeka Barat, 4-5, 4th Floor,

Jakarta 10110. Indonesia 

Phone: +62 21 3456 811,

Fax: +62 21 3500 990